Plein ecran

Yvelines : un calvaire ressuscité grâce à un maire athée

12/10

Grâce au maire Alain Gagne (SE), le calvaire de Boissy-Mauvoisin (Yvelines), à quelques kilomètres de Mantes-la-Jolie, a retrouvé sa place originelle, celle où il a « vu le jour » il y a près d’un siècle grâce à la mobilisation des élus. La laïcité a été préservée : les travaux n’ont rien coûté à la commune. Il est membre de l’association des Libres penseurs.

« À l’origine, au début du XXe siècle, ce crucifix avait été installé au bord d’un champ, raconte le maire Alain Gagne (SE). C’était une façon pour les paysans de l’époque, de s’acheter sa place au paradis et de s’attirer les grâces divines. Mais il y a une vingtaine d’années, la mairie a réalisé des travaux d’élargissement de la route et le calvaire avait été retiré. » […]

«À mon arrivée, en 2014, je me suis engagé à tenir cette promesse, reprend Alain Gagne. Dans nos campagnes, le respect de la parole donnée est plus important qu’une signature sur un bout de papier. Je suis complètement athée, je n’ai aucune appartenance religieuse. Mais je respecte l’engagement.» […]

Le Parisien

Gilet jaune et policier, le capitaine accusé d'outrage assume les deux à son procès
Chantal Delsol : «La droite manque de convictions et de courage»

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu