Plein ecran

Villiers-le-Bel (95) : enquête après l’accident mortel d’Ibrahima, jeune conducteur de moto de cross (MàJ : l’IGPN saisie)

20/10

20/10/2019

L’IGPN a été saisie après la mort d’un jeune homme de 23 ans, dans un accident de moto à Villiers-le-Bel. Maitre Yassine Bouzrou, avocat de la famille du jeune homme, s’est dit « satisfait » de la saisie de l’IGPN, car selon lui, c’était « une décision qui s’imposait » .

(…) France Info


10/10/2019

07/10/2019

« On veut connaître la vérité, lance Diané, le grand frère d’Ibrahima. Nous sommes contre la violence, il faut rester calme. Mais on pense qu’on nous cache ce qu’il s’est passé. » Et la famille de déplorer que depuis le décès, « aucune autorité n’est venue nous voir, ni la police ni la préfecture ». Depuis ce dimanche soir, deux versions s’opposent sur le déroulé exact des faits.

(…)

« Il y a eu ce drame, il faut connaître la vérité. Je me suis engagé auprès de la famille, que je connais depuis trente ans, à les aider pour cela », souligne François Pupponi, député (DVG) de la 8e circonscription et ancien maire de Sarcelles.

Le père d’Ibrahima est en effet une figure de la ville en tant que vice-présent de l’association des musulmans d’inspiration sunnite en France (Amis). « C’est une famille très connue et respectée dans tout Sarcelles », insiste un proche.

(…) Le Parisien


06/10/2019



Vive émotion, ce dimanche soir, à Villiers-le-Bel. Peu après 17 heures, un jeune du quartier Watteau à Sarcelles âgé de 23 ans, qui conduisait une moto de cross, est décédé alors que la police se trouvait à proximité. La victime, Ibrahima, était surnommée Ibou. Un événement sensible dans une ville marquée par la mort de deux adolescents de 15 et 16 ans dans la collision de leur moto avec une voiture de police en 2007.

Ce dimanche, les circonstances de ce drame étaient encore imprécises. A ce stade, il s’avère que la moto de cross était signalée volée.

Selon la préfecture, alors que des policiers étaient en train de gérer une interpellation, « une moto de cross avec un homme qui porte un casque s’engage. L’un des policiers présents sur la chaussée a alors esquissé le geste de ralentir, en enjoignant verbalement au pilote de freiner pour éviter qu’il vienne percuter les policiers ou l’un des véhicules de police. En réaction, le pilote de la moto est monté sur le trottoir, réaccélérant avant de freiner brutalement et de perdre le contrôle de sa machine. Dans sa chute, il a violemment percuté un poteau métallique. » Une version mise en doute par des habitants.

(…) Le Parisien

Vatican : Un individu provoque la peur à la basilique Saint-Pierre. Selon certains médias italiens, il était armé d'un couteau
Ermont (95) : deux jeunes jugés en comparution immédiate après avoir séquestré une retraitée pour la cambrioler

Commentaires

X
Accueil
Menu