Plein ecran

Melbourne : un élève juif forcé d’embrasser les chaussures d’un camarade musulman

03/10

Un élève juif de 12 ans a été forcé de s’agenouiller et d’embrasser les chaussures d’un camarade de classe musulman, tandis qu’un garçon de cinq ans aurait été traité de « cafard juif » et harcelé à maintes reprises dans les toilettes de l’école par ses jeunes camarades.

Les deux garçons, dont les parents ont demandé à garder l’anonymat, ont depuis quitté les écoles où les incidents se sont produits. Le garçon de cinq ans est actuellement scolarisé à la maison.

L’élève de 12 ans a été filmé et photographié en train d’embrasser les chaussures d’un autre étudiant sous la menace. Les images ont été partagées sur les réseaux sociaux.

Aucune mesure disciplinaire n’a été prise à l’encontre du groupe de garçons impliqués dans l’incident.

La mère se déclare profondément déçue par la réponse du Cheltenham Secondary College et du Département de l’Education.

[…]

La mère du garçon de cinq ans a déclaré que son fils avait été la cible de railleries et de moqueries répétées au sujet de son pénis circoncis, à un point tel qu’il a commencé à se faire pipi dessus en classe plutôt que d’aller aux toilettes.

Les railleries – qui, selon le département de l’éducation, n’ont pas pu être corroborées parce qu’elles n’ont pas été entendues par les enseignants – ont conduit l’école à fournir temporairement des toilettes séparées pour le garçon comme « plan de sécurité », bien que cette stratégie ait échoué dès le deuxième jour.

La mère a affirmé que l’un des aspects les plus troublants des insultes proférées par les autres enfants était la façon dont elles reflétaient le langage antisémite de l’Holocauste. « Des termes comme ‘sale Juif’ et ‘cafard juif » sont des clichés » a-t-elle déclaré.

« J’ai grandi avec des survivants de l’Holocauste. J’allais à la synagogue avec mon oncle qui était un survivant de l’Holocauste. C’était les mots avec lesquels on se moquait de lui quand il avait cinq ans. »

[…]

Theage.com.au

 

 

Belgique : La famille immigrée qui l'accueillait le dépouillait et le faisait dormir sur le balcon
Stéphane Troussel (Parti socialiste): «La France doit assumer sa tradition d’accueil»

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu