Plein ecran

Ile-de-France : rencontre avec les laissés-pour-compte de Parcoursup

Sep
2019

Ils sont 1175, le bac en poche, principalement d’Ile-de-France, à se retrouver sans affectation malgré leur inscription à Parcoursup.

[…] Qui sont ces néobacheliers sur le carreau ? « Il s’agit pour l’essentiel de lycéens en filières professionnelles et technologiques, précise le ministère de l’Education nationale. On compte 34 bacheliers généraux, 423 technologiques et 718 professionnels dont on constate qu’ils n’ont pas d’avis favorable à la poursuite d’études formulés par les équipes pédagogiques de leur lycée. Pour la plupart ils n’ont pas été admis dans les BTS ou IUT auxquels ils avaient postulé en phase principale. » […]

Pour autant, doivent-ils être laissés de côté, eux qui souhaitent poursuivre des études supérieures ? Boubacar, 19 ans, rencontré à Garges-lès-Gonesse (Val-d’Oise), dans les locaux de l’association Espoir et création, où des jeunes sans affectation sont nombreux à venir demander de l’aide, refuse d’être condamné à l’échec. […] «Il faut réagir. On ne peut pas laisser ces lycéens sans rien. C’est un public déjà fragilisé qu’il faut accompagner», reprend Hind Ayadi (association Espoir et Création ). Pour la structure d’accompagnement scolaire de Nanterre Zy’va, la faute revient directement à « Parcoursup » qui opérerait « un tri géographique». […]

Le Parisien

Dominique Sopo (SOS Racisme) dénonce les "marges" du Printemps Républicain et prête des pensées inavouées à ceux qui critiquent les indigénistes
Strasbourg. Une femme tuée à l'arme blanche au foyer Adoma (MàJ : un Albanais arrêté en Allemagne)

Commentaires

Accueil
Menu