Plein ecran

États-Unis : indemnisation des descendants d’esclaves noirs, le nouveau cheval de bataille des candidats à l’investiture démocrate

23/09
Un thème a pris racine parmi les candidats à l’investiture démocrate aux Etats-Unis: une réparation financière pour les familles de descendants d’esclaves noirs. […]Le mouvement a été lancé en avril dernier à l’Université jésuite de Georgetown à Washington. Des étudiants noirs ont décidé de créer un fonds d’indemnisation pour les descendants de 272 esclaves vendus par leur université. Cette vente avait permis, en 1838, de sauver la haute école de la faillite. Ces étudiants ont donc voté pour payer 27 francs de plus par semestre pour soutenir ces familles de descendants d’esclaves, dont la plupart vivent en Louisiane.

Début septembre, le Séminaire de théologie de Virginie, membre de l’Eglise épiscopalienne, a fait de même. Un fonds de 1,7 million de francs a été constitué pour indemniser les descendants d’esclaves qui avaient travaillé sur son campus. Le passé esclavagiste des Etats-Unis continue de hanter l’enseignement supérieur. Des universités prestigieuses comme Harvard, Williamsburg ou celle de Virginie ont déjà affronté ce passé en organisant des colloques sur l’esclavage ou en érigeant des monuments. Ce qui est nouveau, c’est qu’on commence à parler d’indemnisation. […]

RTS

Populisme centre-européen : quand les perdants de la transition renversent la table
Gérard Miller compare les destins de Zemmour et Soral

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu