Plein ecran

La Hongrie rejette le système de répartition des migrants : « Nous ne céderons pas au chantage des ONG de Soros et de Bruxelles »

22/09

Hongrie – « Nous ne céderons pas au chantage des ONG de Soros, des gouvernements occidentaux ou de Bruxelles », a déclaré le ministre hongrois des Affaires étrangères.

« Nous n’appliquerons pas le système de répartition obligatoire des migrants et nous continuerons à nous y opposer comme nous l’avons fait jusqu’à présent. »

Le ministre des Affaires étrangères a répondu aux affirmations de la nouvelle coalition italienne selon lesquelles les pays qui n’acceptent pas leur part de migrants illégaux devraient être punis.

Dans une interview publiée hier dans Die Welt, le ministre Szíjjártó a déclaré qu’il serait inutile de parler d’une position européenne commune tant que les frontières extérieures de l’UE ne sont pas correctement surveillées. Il a ajouté que la réponse est entre les mains des Etats membres, et non dans le renforcement de l’agence Frontex, qui, selon lui, « fonctionne comme une agence de voyage ».

About Hungary

Angola : un demi-million de migrants expulsés en un an, annonce le gouvernement
En pleine mer, une prière islamique entraîne l'intervention des gendarmes sur un navire vers Marseille

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu