Plein ecran

L’intégration des immigrés est-elle « défaillante » en France ?

18/09
[…] Dans l’Hexagone, la question migratoire reste traditionnellement réduite à celle du contrôle des flux et des frontières au détriment des enjeux d’intégration des immigrés présents sur le territoire, encore trop souvent discriminés économiquement et socialement. « C’est l’arbre qui cache la forêt », pour reprendre l’image utilisée par Philippe Frémeaux dans une chronique publiée en septembre 2018. Et en effet, la loi « pour une immigration maîtrisée, un droit d’asile effectif et une intégration réussie » adoptée en août dernier met l’accent sur ses deux premiers volets, ne tenant que peu compte des « 72 propositions pour une politique ambitieuse d’intégration des étrangers arrivant en France » remises en février dernier par le député LREM du Val-d’Oise, Aurélien Taché.

« La focalisation actuelle sur le nombre de nouvelles arrivées ne doit pas effacer la présence historique de migrants installés depuis des années, et de leurs enfants », insiste pourtant l’OCDE dans un récent rapport qui dresse le bilan comparatif des politiques d’intégration menées depuis 2007 au sein de l’Union européenne. Si ces dernières semblent s’être globalement améliorées ces derniers temps, « il reste beaucoup à faire pour aider l’ensemble des immigrés à participer économiquement et socialement à leurs sociétés d’accueil », souligne le secrétaire général de l’institution Angel Gurria, et donc pour que les immigrés accueillis puissent convenablement « trouver leurs marques », ainsi qu’est intitulé le rapport. […]

Alternatives Economiques

« Le “tchador” n'a pas encore dit son dernier mot »
France : les 3 pistes d’Emmanuel Macron pour réduire l’immigration

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu