Plein ecran

Macron : « Les bourgeois n’ont pas de problème avec l’immigration. Ils ne la croisent pas. Les classes populaires vivent avec »

16/09

Emmanuel Macron a affirmé lundi soir à sa majorité qu’il fallait regarder le sujet de l’immigration « en face » et ne pas être « un parti bourgeois » car ce sont les classes populaires « qui vivent avec » et ont migré vers l’extrême droite.

« C’est un sujet en soi qu’il faut prendre avec maturité et calme. La France a toujours été une terre d’immigration », a affirmé, selon des participants, le président devant quelque 200 parlementaires et membres de sa majorité, quinze jours avant le débat parlementaire sur l’immigration prévu les 30 septembre et 2 octobre.

« Nous n’avons pas le droit de ne pas regarder ce sujet en face ». « La question est de savoir si nous voulons être un parti bourgeois ou pas. Les bourgeois n’ont pas de problème avec cela: ils ne la croisent pas. Les classes populaires vivent avec », a-t-il souligné.

« La gauche n’a pas voulu regarder ce problème pendant des décennies. Les classes populaires ont donc migré vers l’extrême droite. On est comme les trois petits singes: on ne veut pas regarder », a-t-il encore ajouté.

« Vous n’avez qu’un opposant sur le terrain: c’est le Front national (devenu Rassemblement national, ndlr). Il faut confirmer cette opposition car ce sont les Français qui l’ont choisie. Il y a deux projets : celui du repli, tout faire peur ou bâtir une solution ouverte mais pas naïve », a-t-il conclu.

i24news.fr


En lien :

La députée LREM Sonia Krimi énervée par Macron et Philippe les qualifie ainsi : “Deux hommes blancs qui vont nous expliquer la vie”

Migrants : La capitaine du Sea Watch 3 invitée d’honneur de la garde rapprochée de Macron à l’Assemblée Nationale

Claire O’Petit (LREM) : « Il faut absolument répartir les migrants sur des villes moyennes dans toute la France, dès les premiers jours ! »

60% des Français voient les migrants comme une menace

 

Flambée du pétrole : les prix à la pompe vont augmenter rapidement en France
Recrudescence des passages clandestins de la Manche vers l'Angleterre

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu