Plein ecran

Xénophobie : quand être sud-africain devient une honte

14/09

Les violences xénophobes dont sont victimes les Africains étrangers depuis le 1er septembre entachent la réputation de la nation arc-en-ciel. Elles ont aussi entraîné des représailles dans certains pays voisins, ainsi que des tensions diplomatiques.

Lors de mes pérégrinations sur le continent africain, mon passeport sud-africain a toujours joué en ma faveur. Ma nationalité faisait apparaître chez mes interlocuteurs des trésors de bonne volonté, la nation arc-en-ciel étant alors considérée comme un exemple de prospérité et de bonne gouvernance. Sur tout le continent, les Africains se sentaient une profonde affinité pour ce pays qu’ils avaient été nombreux à soutenir à leur niveau dans son combat contre l’apartheid. La réussite de l’Afrique du Sud était aussi la réussite de l’Afrique.

Peu à peu, cette bonne réputation s’est toutefois ternie à mesure que le continent a commencé à mieux nous connaître. En tant que Sud-africain, je suis de plus en plus souvent accueilli par des réactions de méfiance et d’hostilité. En voici les principales causes. […]

Courrier international

Grèce : rues taguées, trafic de drogue, squats de migrants… un quartier d’Athènes est devenu un "ghetto" anarchiste
La Suisse veut-elle "interdire aux Africains d'épouser des femmes blanches" ?

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu