Plein ecran

Un réfugié afghan expulsé de France en raison d’intentions terroristes

14/09

Après une enquête de la DGSI notamment sur les réseaux sociaux, un réfugié afghan été expulsé vers Kaboul le 7 septembre.

Noor S. était arrivé en France en 2016 après un long périple qui l’avait mené de la capitale de l’Afghanistan jusqu’en Europe. Après une pause en Italie, il avait franchi la frontière française. Il avait alors déposé une demande d’asile politique auprès de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA). Au terme d’entretiens serrés, il n’avait pas pu obtenir le statut de réfugié qui lui aurait permis de bénéficier entre autres d’une carte de résidence de dix ans et de s’installer durablement dans son pays d’accueil. Il avait en revanche été placé sous la protection subsidiaire de l’OFPRA, un statut un peu moins « favorable » pour des gens réellement persécutés dans les pays qu’ils fuient. […]

Au fur et à mesure de sa surveillance, les limiers de la DGSI découvrent sa volonté de perpétrer une action violente en Europe. Aidée par une efficace coopération internationale, des services étrangers l’ont également repéré, il est interpellé avant de passer à l’acte. Début août, il est placé en centre de rétention administrative après un arrêté d’expulsion pris par Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur. Les recours épuisés, Noor S. a embarqué pour Kaboul le 7 septembre. […]

news.yahoo

La Suisse veut-elle "interdire aux Africains d'épouser des femmes blanches" ?
Paris. Et si vous adoptiez une statue ? Le Jardin des plantes lance une souscription pour la restauration de ses statues

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu