Plein ecran

« Protection du mode de vie des Européens » : Juncker n’aime pas l’idée du lien fait avec la migration (Màj)

20/09

20/09/2019

Jean-Claude Juncker dresse le bilan de son action à la tête de la Commission européenne


13/09/2019

Bientôt le clap de fin pour Jean-Claude Juncker. Le président sortant de la Commission a accordé une interview exclusive depuis le siège de l’institution à Bruxelles. Il est revenu sur les grands moments de son mandat et sur la nomination de celle qui va lui succéder le premier novembre prochain, Ursula von der Leyen. […]

« Je n’aime pas l’idée que le mode de vie européen s’oppose à la migration. Accepter ceux qui viennent de loin fait partie du mode de vie européen », a-t-il déclaré, ajoutant que le portefeuille devrait être plus précis. Pour Jean-Claude Juncker, le « mode de vie européen » signifiait réunir les principaux talents et énergies, ainsi que le respect des autres, indépendamment de leur couleur et de leur pays d’origine.

Le portefeuille de l’immigration de la Commission européenne, qui s’intitulait « Migrations, Affaires intérieures et Citoyenneté », s’appelle désormais « Protection du mode de vie européen ». Un choix qui fait grincer des dents à gauche, à l’instar de l’eurodéputée Sylvie Guillaume, alors que les nominations de la nouvelle Commission ont été annoncées ce mardi 10 septembre. Antoine Arjakovski, directeur de recherches au Collège des Bernardins, y voit plutôt un changement sémantique intéressant.

Le prédécesseur de la présidente élue Ursula von der Leyen qui doit prendre son poste le 1er novembre s’exprimait dans le cadre d’une interview faisant le bilan de sa présidence diffusée sur la chaîne européenne. Jean-Claude Juncker et Ursula von der Leyen appartiennent à la même famille politique de droite du Parti populaire européen (PPE, où siègent Les Républicains) au Parlement européen.

Sur la grande question du Brexit, celui qui a été à la tête de la Commission durant ces quatre dernières années, a notamment déclaré que « Les Britanniques depuis le tout début ont été des Européens à mi-temps. Alors que nous avons besoin d’Européens à temps complet« .

La Roche Sur Yon Maville

Débat sur l'immigration : échange tendu entre Jordan Bardella et les autres invités sur le plateau de la nouvelle émission de France 2
Italie : la question des migrants au cœur des discussions avec l'Allemagne

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu