Plein ecran

Burqa : 1342 maires de France soutiennent le fonds créé pour payer les amendes

Juil
2010

Rachid Nekkaz qui a créé un fonds de soutien pour les femmes en niqab verbalisées dans la rue affirme avoir reçu le soutien de 1 342 maires de France dont plus de 750 au Parti socialiste.

Q. Comment avez-vous procédé pour créer ce fonds ?

J’ai créé l’association «Touche pas à ma Constitution». Avec ma femme, nous avons tout simplement ouvert un compte sur lequel nous avons déjà viré la somme de 200.000 euros. D’ici au mois de septembre, il y aura un million d’euros de disponible pour les femmes sanctionnées pour avoir porté le niqab dans la rue. Pour réunir cette somme, je vends des biens immobiliers dont je suis propriétaire en banlieue parisienne. Et par ailleurs, je reçois beaucoup de contributions de la part de particuliers. En 24 heures, depuis la parution d’une dépêche Agence France Presse, j’ai eu 36.000 euros de fonds suppplémentaires. J’insiste, je ne suis soutenu par aucune organisation et les fonds que je reçois ne proviennent que de particuliers.

Q. Votre soutien s’arrête aux femmes qui portent le niqab dans la rue. Pourquoi ?

Je suis favorable à l’interdiction du port du voile intégral dans les lieux publics mais je considère, à l’image du Conseil d’Etat, que l’interdire dans la rue est une violation des principes constitutionnels. Notre objectif est donc de lutter contre ce que j’appelle la «délinquance présidentielle» qui consiste à imposer des principes illégitimes. Nous empêcherons donc la mise en application de cette loi anticonstitutionnelle. Dans une démocratie, la liberté, c’est sacré.

Q. Avez-vous reçu des soutiens ?
Nous avons envoyé des fax aux 36.000 maires de France. Pour l’heure, 1.342 nous ont apporté leur soutien. Sur ce total, plus de 750 sont au Parti socialiste, les autres sont sans étiquette, ou bien divers droite. On espère que notre initiative sera de plus en plus connue et reconnue.

Le Figaro

Citation du jour
USA : l’Anti-Defamation League couvre les malversations de l’« élite » financière

Derniers articles

Commentaires

Accueil
Menu