Plein ecran

Richard Ferrand mis en examen pour prise illégale d’intérêts

12/09

La question, délicate, technique, occupe les magistrats et les enquêteurs depuis bientôt deux ans et demi : Richard Ferrand a-t-il tenté d’enrichir son épouse lorsqu’il était à la tête des Mutuelles de Bretagne ? Les trois juges d’instruction lillois en charge de l’affaire ont en tout cas, dans la nuit de mercredi à jeudi, après plus de 13 heures d’ une audition « musclée », mis en examen le président de l’Assemblée nationale et député du Finistère pour « prise illégale d’intérêts ». Il est reproché à ce proche d’Emmanuel Macron, d’avoir poussé les Mutuelles de Bretagne, organisme à but non lucratif qui fédère les mutuelles de santé, à louer des locaux à la société immobilière de sa compagne – qui n’était même pas encore officiellement créée – afin d’y installer un centre de santé. Un accord controversé qui avait permis à l’intéressée d’obtenir un prêt bancaire avantageux et de devenir in fine, propriétaire des lieux.

(…) Le Parisien

En 2100, la Terre comptera 11 milliards d'habitants, dont un tiers d'Africains, selon l'Ined
Homophobie, racisme dans les stades : quand siffler la fin du match ? (Màj)

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu