Plein ecran

Suisse. Terrorisme islamiste : premier retrait de nationalité à un binational turco-suisse

11/09

La Suisse a annoncé mercredi avoir retiré pour la première fois la nationalité suisse à un binational, qui avait été condamné pour appartenance à une «organisation terroriste islamiste». «Pour la première fois, le Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM) a retiré la nationalité suisse à un double national», selon un communiqué.

L’homme avait été condamné à une peine de prison de «plusieurs années pour avoir fait de la propagande et recruté des combattants en faveur d’une organisation islamiste interdite», a précisé le SEM.

Les autorités fédérales soulignent que le SEM peut retirer la nationalité suisse à un binational «qui porte gravement atteinte aux intérêts ou à la réputation de la Suisse et, de ce fait, compromet la sécurité du pays». Cela peut être le cas par exemple lorsqu’une personne a commis un crime grave dans le cadre d’activités terroristes ou d’extrémisme violent. […]

Selon le journal suisse Blick, il s’agirait d’un Turco-Suisse de 33 ans condamné à deux ans et demi de prison par le Tribunal pénal fédéral en 2018, pour avoir notamment fait de la propagande, entre 2014 et 2017, pour le Front Al-Nosra, l’ex-branche syrienne d’Al-Qaïda. […]

Le Figaro

De la Guinée à la France, le voyage cauchemardesque d'un migrant de l'Aquarius
Livre : «Mes ancêtres les Gauloises», «antidote au roman national», de Elise Thiébaut

Derniers articles

Commentaires

Accueil
Menu