Plein ecran

Quand l’Assemblée Nationale française discute de l’élection présidentielle tunisienne

11/09

Pour sa rentrée, l’Assemblée nationale française a un peu voyagé en Tunisie

En effet, lors des fameuses questions au gouvernement, certains députés ont souhaité attirer l’attention du Premier ministre Edouard Philippe et du ministre des Affaires étrangères Jean Yves Le Drian, sur l’élection présidentielle tunisienne […].

Le président du groupe “UDI et indépendants” Jean-Christophe Lagarde est revenu face aux députés et au gouvernement français sur l’arrestation du “favori des sondages” Nabil Karoui […].

De son côté, le député des Français à l’étranger, élu dans la neuvième circonscription pour le Maghreb et l’Afrique de l’Ouest, Mjid El Guerrab, a affirmé avoir eu vent de “craintes qui risquent de porter atteinte au processus démocratique actuel” en Tunisie, expliquant les différentes péripéties de “l’affaire Karoui”.

“Hafedh Caid Essebsi à la tête du premier parti politique tunisien Nidaa Tounes, que j’ai reçu ici à Paris, m’a fait part du risque de dérive autoritaire de l’exécutif” a poursuivi Mjid El Guerrab.

 

En réponse à cette question, le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a rappelé les propos du Premier ministre Edouard Philippe, rappelant la confiance de la France en la Tunisie et en ses institutions…

Huffpostmaghreb

Rokhaya Diallo : "Traiter quelqu’un de "sale Blanc" ou de "sale Noir" ce n’est pas la même chose"
Italie : un clandestin Togolais agresse sans motif deux femmes à la gare de Lecco

Commentaires

X
Accueil
Menu