Plein ecran

Deux députées LREM quittent leur groupe à l’Assemblée nationale

09/09

Le « campus des territoires » de La République en marche ce week-end, à Bordeaux, n’aura visiblement pas suffi à rasséréner tout le monde. Ce lundi, deux députées LaREM, Albane Gaillot (Val-de-Marne) et Michèle Crouzet (Yonne) , ont annoncé coup sur coup leur souhait de quitter le groupe LaREM à l’Assemblée nationale. Un groupe toujours majoritaire, mais qui n’aura cessé de s’émietter depuis le début de la législature.

Ces députées Albne Gaillot (Val-de-Marne) et Michèle Crouzet (Yonne) se contenteront pour l’heure du statut d’apparentées au groupe majoritaire. Michèle Crouzet a annoncé sur Europe 1 qu’elle quitterait bientôt le parti présidentiel.

Il y a d’abord le cas d’Albane Gaillot, élue dans le Val-de-Marne qui, dans une lettre, affirme que le parti présidentiel fait voter « des lois restreignant les libertés individuelles« . Et de citer l’exemple de la proposition de loi anticasseurs. « Face à la colère exprimée par nos (concitoyens et concitoyennes), nous brandissons la violence plutôt que de chercher l’apaisement« , écrit-elle. Après avoir annoncé qu’elle quittait la majorité, elle a rectifié en affirmant qu’elle n’y serait plus qu’apparentée.

Une autre élue compte plier bagages et, au-delà du groupe parlementaire, compte quitter le mouvement. Il s’agit de Michèle Crouzet, députée de l’Yonne, qui a évoqué son dépit au micro d’Europe 1. Michèle Crouzet « Je voulais faire passer le message pour interpeller le président de la République: attention, la colère gronde » Michèle Crouzet , a-t-elle déclaré à l’antenne. « On a prévenu les instances de LaREM maintes fois, ils sont à des années-lumières d’imaginer ce qu’il se passe sur le terrain. Les parlementaires en ont ras le cul, il y a un gros souci d’écoute. C’est un pool de 3-4 personnes qui décident de tout, chez En Marche. Les députés sont devenus des députés jetables. » […]

bfmtv

Allemagne : l’Office des étrangers accusé d'avoir aidé des migrants criminels à échapper à la police
Pour sa seconde mission, l’Ocean Viking porte secours à 50 migrants en détresse (Màj)

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu