Plein ecran

Lorsque le Président du Conseil des ministres italien demandait des conseils à Angela Merkel pour stopper Matteo Salvini

06/09

Cette séquence s’est déroulée en janvier de cette année, quand la conversation entre le Président du Conseil des ministres italien et la chancelière allemande a été « interceptée » à Davos [NDLR : A l’occasion de la réunion annuelle du Forum économique mondial], parlant des difficultés du gouvernement M5s-Lega et de Matteo Salvini.

 

 
Leur conversation au comptoir du bar, alors qu’ils buvaient ensemble pendant une pause de travail, a été « interceptée » par les micros et les caméras de PiazzaPulita. Giuseppe Conte s’est confié à la Chancelière, lui expliquant les difficultés de l’exécutif jaune-vert, de l’immigration et du rôle de Matteo Salvini. Notamment, le Mouvement 5 étoiles est très préoccupé face à Salvini. Dans les sondages, ce mouvement est descendu à 26-27% alors que Matteo Salvini culmine à 35-36%. Le Mouvement 5 étoiles se demande quels thèmes peuvent l’aider pour la campagne électorale. Car Matteo Salvini s’est accaparé le thème de l’immigration.

Giuseppe Conte : Pour moi c’est différent tu sais? Tu te souviens de Malte? Lorsque j’ai dit que j’irai prendre les femmes et les enfants avec l’avion? Parce que Juncker m’avait dit « Salvini déclare que tous les ports sont fermés ». J’ai dit : « D’accord, ça veut dire que je vais les prendre avec l’avion ! » Mais nous les prendrons à coup sûr. [Merkel hoche la tête et approuve] (…)

Giuseppe Conte : Mais Angela, ne te fais pas de soucis, je suis très déterminé. Ma force c’est que quand je dis « maintenant on arrête », ils ne se battent pas. J’ai cette position.

Angela Merkel : Quel est le centre d’intérêt du Mouvement 5 étoiles?

Giuseppe Conte (tout sourire) : Dans la campagne électorale, il y en a beaucoup dans le parti qui disent « l’Allemagne est notre amie » et donc nous devons faire campagne contre la France.

Angela Merkel (en riant et en levant les yeux au ciel) : C’est une approche très simpliste.

Giuseppe Conte : Moi je pense que ce sera… Nous en sommes au début.

Angela Merkel : Donc Salvini est contre la France et l’Allemagne ? Et Di Maio [NDLR : le dirigeant du Mouvement 5 étoiles] est contre la France?

Giuseppe Conte : Salvini est contre tout le monde.

Comme on l’a dit à maintes reprises, l’Allemagne figure parmi les grands sponsors du gouvernement jaune-rouge [NDLR : Le mouvement 5 étoiles allié au Parti Démocrate dont la couleur rouge symbolise le socialisme]. Berlin, comme Paris, veut un gouvernement « Comte-bis » fait par des forces européistes et non pas souverainistes. 

C’est dans ce sillage qu’est survenu, ces derniers jours, l’appel de Madame Merkel à un dirigeant du Parti Démocrate, soulignant la nécessité de faire un gouvernement anti-souverainiste et anti-Salvini à tout prix. L’ingérence de Berlin n’est pas nouvelle.

Ilgiornale.it / Swissinfo.ch

 

Vikash Dhorasoo : "Les Blancs discriminent et exploitent les Noirs. Un Noir ne peut pas être raciste envers un Blanc"
Les entreprises et les propriétaires français sont les plus taxés au monde

Derniers articles

Commentaires

Accueil
Menu