Plein ecran

Thuram : « Il y a du racisme dans la culture blanche. Les Blancs pensent être supérieurs. Les Noirs ne traiteront jamais les Blancs de cette façon »

04/09

Le champion du monde 98 Lilian Thuram a réagi aux cris racistes dont a été victime l’attaquant de l’Inter Romelu Lukaku. Il évoque la France, où les matches sont interrompus en cas de comportements homophobes.

Dans une longue interview donnée au Corriere dello Sport, Lilian Thuram est revenu sur les cris racistes adressés au joueur de l’Inter Milan Romelu Lukaku, dimanche dernier à Cagliari, et propose de s’inspirer de la France : « Il y a une hypocrisie incroyable et il manque la volonté de résoudre le problème. Ne rien faire équivaut à être d’accord avec ceux qui poussent des cris racistes. Si quelque chose vous dérange, vous faites tout pour la changer. En France, on interrompt les matches en cas de comportement contre l’homosexualité dans les tribunes : suspendre la rencontre et renvoyer les joueurs aux vestiaires, cela veut dire éduquer les gens. »

« Il faut prendre conscience que le monde du foot n’est pas raciste mais qu’il y a du racisme dans la culture italienne, française, européenne et plus généralement dans la culture blanche, poursuit l’ancien défenseur de Parme et de la Juventus Turin. Il est nécessaire d’avoir le courage de dire que les blancs pensent être supérieurs et qu’ils croient l’être. De toutes les manières, ce sont eux qui doivent trouver une solution à leur problème. Les noirs ne traiteront jamais les blancs de cette façon, et pour n’importe quelle raison. L’histoire le dit. »

L’Equipe


En lien :

Lilian Thuram trouve « bizarre » que l’incendie de Notre-Dame suscite plus d’émotions que la situation des migrants

Lilian Thuram : « Tant de Blancs ne réalisent pas à quel point la montée de l’extrême droite en Europe peut être dangereuse »

Thuram : 20.000 € la leçon d’antiracisme !

 

Paris : déjà des dégradations sur la promenade urbaine à Barbès
Suède : une ville en crise pour avoir accueilli trop de migrants, les Suédois partent vivre ailleurs (MàJ : "C'est un changement de population")

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu