Plein ecran

Bavière : le ministre de l’Intérieur veut la création de « centres de retour » en Afrique pour y ramener les migrants récupérés en Méditerranée

01/09

Allemagne – Le ministre l’Intérieur de la Bavière Joachim Herrmann (CSU) s’est prononcé en faveur du maintien des contrôles aux frontières en Bavière pour le moment.

« Nous ne pourrons pas nous passer des contrôles tant que les frontières extérieures de l’UE ne seront pas protégées efficacement. Ni nos contrôles aux frontières en Bavière, ni ceux effectués en Autriche avec la Slovénie ne peuvent être supprimés. »

Hermann : « Les contrôles ont limité les risques de migration, de criminalité et de terrorisme. C’est pourquoi je préfère me demander si nous devons contrôler les autres frontières allemandes plutôt que de les abolir en Bavière. »

M. Herrmann a également appelé à la création de centres de retour en Afrique du Nord. « Les migrants africains qui se mettent en danger en traversant la Méditerranée seront ramenés en Afrique, a-t-il dit. « Si nous faisons adopter ce projet, aucun migrant n’aurait l’idée de monter sur un bateau en caoutchouc affrété par des trafiquants ». Cela nécessiterait des centres de retour en Afrique. « De telles installations, gérées par l’UE et l’ONU en Afrique du Nord, doivent être mises en place rapidement pour mettre fin aux noyades et à l’immigration illégale. Le vrai problème avec la situation actuelle, c’est que tout migrant sauvé de la noyade est automatiquement amené en Europe ».

Focus.de

Le Mans (72): un Tchétchène poignardé, un Sénégalais interpellé, des "tensions" interethniques évoquées (MàJ)
Élections locales en Allemagne : forte poussée de l’AfD

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu