Plein ecran

« Roxana, tu parleras d’homophobie au Qatar en 2022 ? » : banderoles et échauffourées à Lyon lors du match contre Bordeaux

31/08

La vague de protestations concernant les mesures prises contre l’homophobie s’est également exprimée ce samedi après-midi au Groupama Stadium, où l’Olympique Lyonnais reçoit Bordeaux. En fin de première période, plusieurs banderoles ont fleuri dans les deux virages de l’enceinte rhodanienne. D’abord dans le virage sud : « Roxana, tu parleras d’homophobie au Qatar en 2022 ? » Puis dans le kop virage nord : « FIFA, Roxana, Schiappa : l’homophobie n’est-elle grave que sans pétrodollars ? »

Ce même groupe de supporters a ensuite surenchéri : « Le Père Noël est une ordure sans « Je t’encule Thérèse » ferait autant rêver qu’un stade sans second degré. » Les deux virages ont ensuite raillé l’amitié entre ultras bordelais et stéphanois ! « UB 87 – MF 91 : preuve que l’homosexualité a sa place dans les stades. » ; « Pour lutter contre l’homophobie, prendre exemple sur les UB : 20 ans à sucer les MF, ça, c’est du concret ! »

Sur cette deuxième salve de banderoles, des bousculades et des mouvements de foule ont eu lieu au moment où des membres du virage sud ont tenté d’empêcher les stadiers d’arracher leur message.

Belgique : Les habitants d’un village choqués par l’ouverture d’un centre pour 130 migrants. "Oserons-nous laisser nos enfants dehors ?"
Meurtre présumé raciste de O. Mambakasa : le leader de la LDNA accuse "les gaucho-communistes" de ne pas vouloir froisser "leur électorat arabo-maghrebin"

Derniers articles

Commentaires

Accueil
Menu