Plein ecran

Creuse : les élus votent une rupture avec l’Etat

Juil
2010

C’est à l’unanimité, hier matin, que 400 à 500 maires et adjoints de la Creuse, de droite comme de gauche, se sont rassemblés à Guéret et ont voté un plan d’actions de rupture avec l’État, de mobilisation de leurs administrés et de médiatisation hors Creuse pour exiger la réouverture du service de radiothérapie. Les élus menacent de voter une démission collective de tous leurs conseils municipaux.

La grande salle de la mairie de Guéret avait, hier matin, des airs de Jeu de paume tant l’atmosphère était «révolutionnaire».

L’association des maires et adjoints des 260 communes creusoises (ADM) va déposer un recours devant le Conseil d’Etat afin de casser une décision rendue le 29 juin par le tribunal administratif de Limoges, qui a rejeté le référé en suspension de fermeture. Les élus ont également décidé de ne plus siéger dans aucune des réunions ou commissions appelées par le préfet et ils ne l’inviteront plus aux leurs.

La Montagne via Le JDD