Plein ecran

Royaume-Uni : plus de la moitié des élèves qui suivent le programme de déradicalisation « Prevent » conçu à l’origine pour lutter contre l’extrémisme islamique sont des extrémistes de droite

12/08

[…] Ce programme, conçu à l’origine pour lutter contre l’extrémisme islamique, a traité des centaines d’étudiants d’extrême droite au cours de l’année écoulée, selon les chiffres du ministère de l’Intérieur.

Cela signifie que, pour la première fois, de tels cas ont dépassé ceux des extrémistes islamiques dans les écoles et les collèges britanniques.

Les données officielles ont été mentionnées lors de réunions secrètes que des fonctionnaires du ministère de l’Éducation ont tenues dans tout le pays avec des spécialistes et des travailleurs de la lutte contre l’extrémisme.

Et hier soir, les experts ont déclaré que si les données montraient une augmentation de l’extrémisme d’extrême droite dans la société ces dernières années, elles montraient aussi une plus grande sensibilisation à ce phénomène parmi les enseignants et le personnel des écoles et des collèges.

En 2017-2018, il y a eu 2 426 cas d’extrémisme signalés par des enseignants et des membres du personnel inquiets au sujet d’élèves qui ont été référés par des écoles et des collèges.

De ce nombre, 922, soit 38 %, concernaient l’extrémisme islamique et 576, soit 23 %, l’extrême droite.

Cependant, la grande majorité de ces renvois ont été examinés et rejetés par les agents de la Prévention gouvernementale comme étant « faux ».

Seuls ceux qui sont jugés authentiques sont « discutés au niveau du groupe spécial » par les agents de prévention, ce qui signifie qu’ils deviennent des cas.

490 cas ont été discutés au niveau du Panel dans les écoles et collèges, dont 219, soit 44 %, concernaient l’extrémisme d’extrême droite et 183, soit 37 %, l’islam. […]

William Baldet, responsable de la prévention au Centre d’analyse de la droite radicale, a déclaré : « Il y a deux choses ici, premièrement, il y a davantage d’extrémisme d’extrême droite, car la société s’oriente davantage vers la droite en Amérique et en Europe. Deuxièmement, les enseignants sont davantage conscients de l’extrémisme d’extrême droite dans les écoles, car nous avons eu deux attaques terroristes ici, et il y a eu de gros incidents aux États-Unis. » […]

Daily Mail

Antonio Banderas soutient l'Open Arms : « Les ports fermés sont une horreur »
Les délocalisations à l’origine de la pénurie de médicaments en France

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu