Plein ecran

Miramas (13): « Ali du Mercure » condamné pour « un sourire de l’ange »

12/08

On ne juge pas les apparences, mais… celle-ci interpelle. C’est même un peu pour ça qu’Abdelali est dans le box des prévenus, ce vendredi, poursuivi devant le tribunal correctionnel d’Aix pour des faits aussi remarquables que sa coupe de cheveux.

À tout juste 20 ans, le prévenu, qu’à Miramas on appelle « Ali du Mercure », est poursuivi pour un « sourire de l’ange ». La pratique que l’on appelle parfois le « sourire de Glasgow », consiste à « élargir » la bouche de sa victime jusqu’aux oreilles, afin de produire une cicatrice, riante en toutes circonstances.

[…]

Mais le tribunal ne l’entend pas de cette oreille, et va même au-delà des réquisitions, condamnant Abdelali à quatre ans de prison. « Tu m’as dit quoi ? Je prends combien ? T’es un fou dans ta tête !« , lance soudain le prévenu, beaucoup moins détendu, au juge Jamet, qui relève l’outrage.

La Provence

Marseille : une "jeune femme" de 37 ans "très défavorablement connue des services de police", condamnée pour des menaces "terroristes"
Etats-Unis : La mort du financier Jeffrey Epstein défraie la chronique

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu