Plein ecran

Italie : Matteo Salvini a réclamé des élections anticipées, faisant éclater la coalition instaurée avec le Mouvement 5 Etoiles

08/08

Le gouvernement italien tremble. Matteo Salvini, l’homme fort du gouvernement et chef de la Ligue, a réclamé ce jeudi 8 août des élections anticipées, faisant éclater la coalition populiste instaurée il y a 14 mois avec son allié du Mouvement 5 Etoiles et provoquant une crise à l’issue incertaine.

Allons tout de suite au Parlement pour prendre acte qu’il n’y a plus de majorité (…) et restituons rapidement la parole aux électeurs”, a-t-il exigé dans un communiqué, diffusé après une série de rencontres entre dirigeants politiques.

Il est inutile d’aller de l’avant avec des ‘non’ et des disputes, comme ces dernières semaines, les Italiens ont besoin de certitudes et d’un gouvernement qui travaille”, a ajouté le vice-Premier ministre de la Ligue, le parti d’extrême droite.

Les médias italiens ont évoqué la date du 20 août pour le vote d’une motion de censure qui ferait tomber le gouvernement, avec une dissolution du parlement dans les jours suivants. […]

Depuis ce scrutin, tous les observateurs italiens se demandaient combien de temps Matteo Salvini allait accorder au gouvernement de Giuseppe Conte avant de le faire chuter, fort de sondages qui le donnaient à 36-38% des intentions de vote, voire plus, lui permettant potentiellement de gouverner presque seul, ou avec l’appui déjà acquis d’avance du parti néo-fasciste Fratelli d’Italia. […]

La grande inconnue reste la réaction du chef de l’État, Sergio Mattarella, qui a seul le pouvoir de dissoudre le Parlement, après consultation des présidents des deux chambres et des principaux dirigeants politiques avant de convoquer un scrutin.

Or le président est notoirement opposé à des élections à l’automne, septembre-octobre, la période où le gouvernement doit préparer le budget de l’année prochaine, en discuter avec Bruxelles et le présenter pour adoption au Parlement.

Selon l’agence AGI, le Sénat pourrait se réunir le 20 août pour décréter la fin de la majorité gouvernementale et le Parlement pourrait être dissous quelques jours plus tard. De nouvelles élections devraient alors être convoquées dans un délai de 50 à 70 jours, d’ici à la mi-octobre, selon la Constitution italienne.

HuffPost

Royaume-Uni : Le responsable de la lutte antiterroriste déclare que les musulmans ne devraient pas être forcés de s’assimiler
Attentat de la rue des Rosiers : l'ancien patron du renseignement français a reconnu pour la première fois l'existence d'un accord secret entre la France et un groupe terroriste potentiellement responsable de la tuerie

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu