Plein ecran

A bord de l’Ocean Viking, peluches et tests de grossesse attendent les migrants

07/08

Marina termine la tortue. A main levée, la sage-femme de Médecins sans Frontières (MSF) a décoré deux conteneurs sur l’Ocean Viking, le nouveau bateau de SOS Méditerranée, pour accueillir les migrants, et en particulier rassurer les enfants.

Si l’Aquarius, l’ancien navire des deux ONG, disposait d’un abri temporaire pour les femmes et les enfants, l’équipe médicale de MSF – un médecin, deux infirmières et une sage-femme – s’est préparée à devoir héberger plus longtemps qu’avant des migrants en attente d’un port.

Le zèbre, l’éléphant, la tortue, des ailes d’oiseaux, une réplique de l’Ocean Viking et des dessins d’enfants réalisés sur l’Aquarius, égayent les parois austères des abris – un pour les hommes, un autre pour les femmes et les enfants.

«Nous savons que nous pouvons avoir à garder les patients à bord un certain temps, c’est un défi nouveau», confirme à l’AFP Stéphanie, infirmière allemande et chef de l’équipe médicale. «On est plutôt bien équipé, mais on espère ne pas avoir à faire face à cette situation trop longtemps».

Outre les fournitures médicales bien rangées sur les étagères – perfusions, pansements, médicaments, kits de réhydratation …- elle a prévu des peluches, des petits jeux et des cartes pour distraire enfants et adultes. […]

Ces dernières années, au moins 35 bébés sont nés sur des navires de secours militaires ou humanitaires en Méditerranée, selon un décompte de l’AFP.

Six d’entre eux ont vu le jour sur l’Aquarius: d’abord Désiré Alex, en mai 2016, prénommé en l’honneur du capitaine de l’époque, puis Newman, Favour, Mercy, Christ et Miracle, dont les prénoms racontent à eux seuls le soulagement incrédule de leurs mères.

La mère de Christ avait accouché seule en haute mer, dans un canot rempli d’hommes: quand elle est montée sur l’Aquarius, son bébé était toujours attaché par le cordon ombilical. […]

Favour naît le lendemain, en pleine forme, se souvient la sage-femme en montrant sur son téléphone la photo du bambin joyeux qu’il est devenu en Italie.

Selon ses observations, « les mouvements du bateau, surtout dans la tempête, favorisent les contractions ». Le relâchement des mères quand elles arrivent à bord du bateau de secours, serait aussi un déclencheur d’accouchement.

Mais ces naissances sont aussi une question de statistiques. Depuis 2014, près de 80.000 femmes, pratiquement toutes en âge d’être mères, sont arrivées par la mer en Italie, sans compter les adolescentes. […]

L’Obs

Projet d'attentat. Deux femmes condamnées à respectivement 7 et 6 ans de prison
La ministre du travail Muriel Pénicaud supprime un hommage à Toni Morrison jugé raciste par des internautes

Commentaires

X
Accueil
Menu