Plein ecran

 » Français, pour exister, parlez English !  »

Juil
2010

Tribune de Frédéric Martel dans Le Point

Face à la montée en puissance des pays émergents, l’influence de la France continuera nécessairement à s’estomper. Mais, contrairement à ce que pensent les déclinologues, avec lesquels il n’est pas question de décliner, ce n’est pas grave. Il faut juste comprendre la nouvelle réalité géopolitique du monde et assumer le fait que notre population soit limitée, notre universalisme moins attractif et notre langue peu parlée. (…)

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xd7siu_mainstream-la-glorification-de-l-ac_school[/dailymotion]

Rediff : Frédéric Martel sur RMC le 7 mai dernier.

Une francophonie arrogante : on n’en veut plus. La Semaine de la langue française ? On ne sait même plus à quoi ça sert. La Journée mondiale de la francophonie ? C’est devenu un gag, et même au ministère de la Culture on n’en connaît plus la date. La défense de la francophonie dans un esprit paternaliste et néocolonialisme, ce n’est plus notre combat. Notre but, c’est l’influence de la France dans le monde et le dynamisme de notre économie. Et cela se fera en anglais.

C’est pourquoi il est grand temps de dire que nous en avons marre de cette France scrogneugneuse et rance, de cette France riquiqui, confetti hexagonal qui se prend pour une montgolfière planétaire, de cet esprit étroit de la petite France qui a peur de la mondialisation et qui préfère se recroqueviller sur sa distinction et sur sa langue châtiée, une France étriquée qui s’affole devant la  » vulgarité  » des masses et du marché, et qui refuse la diversité culturelle concrète. Nous en avons marre de ce nationalisme français nouvelle manière : faute d’influence militaire et diplomatique, la langue est notre dernier bastion nationaliste. Faisons-le tomber !

Le Point

(Merci à Metalhead59)

Bonne Dégaine

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X