Plein ecran

La femme du voyagiste escroc vit un calvaire

Juil
2010

C’est l’histoire d’une femme brisée, d’une mère de famille qui vit cachée depuis que, le 30juin, elle a été menacée de mort par des personnes hystériques. Ce jour-là, des hommes se présentent au domicile de Dalida et demandent à parler à son mari Fouad, propriétaire d’une agence de voyages au Val-Fourré, à Mantes-la- Jolie.

Abasourdie, elle découvre ce jour-là le scandale : son mari est suspecté d’avoir escroqué une centaine d’habitants du Val-Fourré, pour un préjudice de près de 100 000 €. Une somme qui correspond aux billets d’avion dont ses clients n’ont jamais vu la couleur. Elle comprend également qu’une partie du quartier l’imagine dans la combine et qu’elle devra affronter seule la colère des clients lésés.(…)

Ce 30 juin, c’est finalement sous les insultes, les crachats et les menaces d’hommes et de femmes que Dalida quitte son logement, protégée par les gendarmes qui, depuis, multiplient les rondes aux abords du domicile, vide. « Je ne suis plus revenue dans la région mantaise. Si on me voit sur la dalle du Val-Fourré, on me lynche…» Les agissements de Fouad n’ont pas épargné le reste de la famille. Mounir, le frère de Dalida, et sa mère ont dû fuir leur domicile du Val-Fourré. Ahmed, son beau-frère, associé chez Val Voyages, est lui aussi pointé du doigt : « Ma fille de 17 ans a été menacée par téléphone. Des inconnus se sont présentés à ma porte encagoulés avec des battes de base ball. Et pourtant, je suis autant victime que les clients, j’ai perdu les 34 000 € que j’avais investis », raconte cet homme.

LeParisien.fr

Commentaires

X