Plein ecran

Strasbourg : 150 personnes marchent contre le racisme en mémoire de Mamoudou Barry

04/08

La marche blanche, organisée samedi 3 août à Strasbourg en mémoire de Mamoudou Barry, a rassemblé 150 personnes. Parmi elles, beaucoup d’anonymes, touchés par le sort du jeune homme de 31 ans. Ils ont répondu à l’appel des associations guinéennes et africaines de Strasbourg, à l’origine de la manifestation, pacifique et silencieuse.

« Halte au racisme » ou encore « Justice pour le Docteur Mamoudou Barry« , pouvait-on lire sur les pancartes en tête de cortège. L’enseignant-chercheur guinéen a perdu la vie mi-juillet au niveau d’un arrêt de bus à Canteleu, tout près de Rouen (Seine-Maritime). Alors qu’il circulait en voiture avec sa femme, un homme l’a insulté. Mamoudou Barry est sorti de sa voiture pour obtenir des explications et a été roué de coups, il est décédé le lendemain, samedi 20 juillet 2019, des suites de ses blessures.

Le suspect a été admis à l’hôpital psychiatrique du Rouvray de Sotteville-lès-Rouen après sa garde à vue. Selon les proches de la victime, il s’agit d’un crime raciste. Un avis que partagent les manifestants strasbourgeois, partis de la faculté de droit de Strasbourg pour rejoindre la place Kléber où des bougies ont été allumées et des fleurs déposées. Témoignages.

Les Alpes françaises, refuge estival des juifs orthodoxes
Guillaume Larrivé (LR) promet de stopper l'immigration et le droit du sol, de stopper le regroupement familial....

Commentaires

X
Accueil
Menu