Plein ecran

Mort de Steve : le deuil de la famille « abîmé » par la récupération politique

03/08

[…]

La famille de Steve Maia Caniço ne veut pas entendre parler de rassemblement à Nantes ce samedi. Me Cécile de Oliveira, avocate de la famille du jeune homme, l’annonce avec fermeté dans un entretien accordé à Ouest-France. Au fil des semaines qui ont suivi sa disparition, le 21 juin dernier, Steve est devenu l’emblème de la lutte contre les violences policières dénoncées depuis plusieurs mois. Mais la famille de Steve Maia Caniço ne veut pas faire un martyr de celui que tout le monde s’accorde à décrire comme la gentillesse incarnée. Pire, elle craint de voir son deuil lui échapper, « abîmé par le fait que Steve devient un enjeu politique très fort », explique l’avocate à Ouest-France, revendiqué par certains, tourné en dérision par d’autres.

[…]

…plusieurs appels ont été diffusés sur les réseaux sociaux pour rendre hommage à Steve Maia Caniço avec le slogan « ni oubli ni pardon »

[…]

Steve, « jeune homme particulièrement non violent et discret », selon les mots de la famille, n’a pas reçu l’hommage de son entourage proche que déjà les rassemblements s’organisent en sa mémoire et que les débordements s’annoncent. En son nom. « Ils se sentent assez trahis par les appels à la violence dans ce contexte, insiste Me de Oliveira. Cette forme d’excitation à l’idée que ça va dégénérer fort, c’est très violent par rapport au chagrin dans lequel ils sont. Ils ne souhaitent pas qu’il y ait de caractère public à leur deuil intime. Et c’est bien toute la difficulté de ce qui se passe actuellement. »

[…]

Le Point

Gap. Un homme de 24 ans trouve la mort dans une rixe
Espagne : 11 migrants algériens et marocains, impliqués dans des viols

Commentaires

X
Accueil
Menu