Plein ecran

Quand la CIMADE vole au secours d’un migrant au « lourd passé judiciaire », dont « des violences faites aux femmes »

30/07

La réponse sans équivoque de la préfète d’Indre-et-Loire, mise en cause par la CIMADE

La CIMADE persiste

Fontainebleau (77) : Arrivé en avril, un Afghan jugé pour violences sexuelles sur 3 femmes (dont une de 14 ans) pourra rester en France, malgré la demande d'expulsion du parquet
Boulogne-sur-Mer (62): interpellé pour exhibition, Riad H. avait déjà agressé sexuellement une femme

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu