Plein ecran

Allemagne : mort d’un enfant de 8 ans poussé avec sa mère sous un train (MàJ : le meurtrier érythréen interné en psychiatrie)

29/08

29/08/19

Francfort – Le mandat d’arrêt est devenu un mandat d’hébergement ! Habte Araya (40 ans) va dans un hôpital psychiatrique.

L’Erythréen, qui a vécu en Suisse pendant douze ans, a poussé un garçon (8 ans) et sa mère (40 ans) devant un train à grande vitesse à la fin juillet. L’enfant a été écrasé par le train, la mère a pu se sauver à la dernière seconde.

Selon les experts, Araya souffre d’une maladie, selon l’état actuel des connaissances, il souffrirait de schizophrénie paranoïaque.

« L’on peut au moins supposer qu’au moment de commettre le crime, la capacité de discernement et de contrôle de l’accusé était considérablement réduite », selon le bureau du procureur de la République.

Bild.de


1/08/19

L’enfant de 8 ans et sa mère, poussés devant un train en marche à la gare de Francfort-sur-le-Main lundi, étaient sur le chemin des vacances d’été. C’est en Autriche qu’ils devaient rejoindre la sœur aînée, âgée de 12 ans, qui faisait le trajet en voiture avec la meilleure amie de sa mère.

Vers 14h lundi, la conductrice a été contactée par téléphone. En ligne, la police a demandé à l’amie de la famille, alors près de la forêt de Sindelfingen dans la région de Stuttgart, de s’arrêter sur une aire de repos. Avec l’aide d’un pasteur, les autorités ont annoncé la terrible nouvelle. Selon un ami de la famille, la jeune fille se serait complètement effondrée: «Ses grands-parents sont venus immédiatement de Leipzig et ont pris soin d’elle».

(…) L’Essentiel.lu


31/07/19

Le migrant qui a poussé un enfant sous un train a illustré une campagne de pub en faveur de l’intégration (MàJ)


L’auteur de l’homicide menacé sur Facebook

[…]

Même s’il n’a pas encore avoué son crime, l’auteur présumé de l’homicide ayant conduit à la mort d’un petit garçon de 8 ans à Francfort-sur-le-Main, est la cible de messages haineux sur Facebook.

[…]

Depuis qu’il a commis l’irréparable lundi, la haine se déverse sans filtre sur son profil: «Vous êtes un meurtrier et un monstre», «Quelle sorte de mauvaise personne êtes-vous?», «Vas brûler en enfer», «Comment un père de trois enfants peut faire une chose pareille?», peut-on lire sur le célèbre réseau social. Un de ses «amis» Facebook a même écrit: «Tu es un meurtrier», alors que d’autres demandent purement et simplement le retour de la peine de mort en Suisse.

«Vous ne valez pas mieux»

À contrario, d’autres internautes estiment que ces commentaires haineux n’ont pas lieu d’être: «C’est à croire que vous n’êtes pas normaux. Vous vous déchargez car l’auteur de ces actes horribles est un étranger», écrit l’un d’eux.

[…]

20 Minutes Suisse


30/07/19

L’Erythréen qui a tué lundi un enfant de huit ans en le poussant sous un train en Allemagne était déjà recherché en Suisse pour tentative de meurtre et pourrait souffrir de troubles psychiatriques, a déclaré mardi la police allemande

BFMTV



29/07/2019

Ce lundi, un jeune Allemand de huit ans est mort écrasé par un train à la gare de Francfort-sur-le-Main après avoir été poussé, sa mère et une troisième personne, sur les rails par un migrant érythréen. « Le petit garçon et sa mère ont été poussés sur les rails par un homme d’origine africaine », a indiqué une porte-parole de la police qui a ouvert une enquête pour meurtre. La précision, confirmée par le ministre de l’Intérieur de l’Etat régional de Hesse qui a évoqué un assaillant de nationalité érythréenne, a suscité la colère du parti d’extrême droite Alternative pour l’Allemagne (AfD), qui a saisi l’occasion pour transformer ce fait divers en un plaidoyer anti-immigration.

[…] « En termes d’horreur, cet acte peut difficilement être surpassé. Que doit-il se passer d’autre ? Protégez enfin les citoyens de notre pays au lieu de promouvoir cette politique migratoire d’accueil sans limite ! » a immédiatement tweeté Alice Weidel, une dirigeante du parti d’extrême droite Alternative pour l’Allemagne (AfD), qui a connu un essor important depuis 2015 et l’accueil en Allemagne de centaines de milliers de demandeurs d’asile. « Combien de citoyens allemands doivent être sacrifiés sur l’autel de cette culture d’accueil sans limites ? » a également fait mine d’interroger le porte-parole du mouvement, Gottfried Curio.

LeParisien


C’est une scène incroyable… A la Gare centrale de Francfort, un homme (40 ans) a poussé une mère et son fils (8 ans) sur les rails à l’arrivée d’un train. L’agresseur voulait pousser une troisième personne sur les voies.

La mère n’a eu que quelques fractions de seconde pour réagir. Elle a roulé sur la zone étroite entre les voies 7 et 8 et n’a pas pu atteindre son fils, qui a été fauché par le train express ! Il est mort sur le coup. La mère, souffrant d’un choc, s’est effondrée.

Selon la police, l’homme est d’origine africaine et proviendrait d’Erythrée. Le mobile n’est toujours pas clair, l’auteur sera interrogé par la police. Une relation entre lui et la femme ou l’enfant n’existerait pas à l’heure actuelle.

«Que doit-il encore se passer? Protégez donc enfin les citoyens de notre pays au lieu de promouvoir cette politique migratoire d’accueil sans limite!», a déclaré sur Twitter Alice Weidel, une dirigeante du parti anti-immigration AfD.

« Tandis que toute l’Allemagne pleure, Merkel est aux abonnés absents. On ne la voit pas » a-t-elle ajouté dans un autre tweet.

(…) BILD


Allemagne – Un enfant de 8 ans a été poussé par un homme à l’arrivée d’un train à grande vitesse ICE en gare de Francfort. L’enfant a été tué par le train, rapporte lundi la presse allemande. L’homme a aussi poussé la mère de l’enfant mais celle-ci a pu se sauver.

Des voyageurs du train ont été choqués par la mort de l’enfant et ont dû recevoir des soins.

Un drame similaire s’était déjà produit voici quelques jours en Allemagne. Une femme avait été poussée sur les rails par un homme qui avait terrorisé un village. La victime était aussi décédée.

Sudinfo.be

Ivan Jablonka : "Pourquoi une jeune femme, souvent jolie et en robe, aurait-elle spécifiquement besoin d'être aidée par un gentleman ? La galanterie porte en elle des rôles sexués."
Brest : deux blessés par balle lors d’une violente rixe entre bandes rivales (MàJ : vidéo)

Commentaires

X
Accueil
Menu