Plein ecran

Cinéma : « Mon frère », le rappeur MHD, en détention pour homicide volontaire, fait ses débuts d’acteur (Màj)

Juil
2019

29/07/2019

Ils sont tombés dans le cinéma par hasard et espèrent bien y rester. Des comédiens autodidactes et amateurs originaires notamment de Persan ou Argenteuil reviennent sur leur expérience cinématographique dans le cadre de la sortie du film « Mon Frère », ils ont vécu « une aventure humaine ».

).

Un père violent, une mère battue en fuite, une fratrie déstabilisée… Dans son nouveau long-métrage […], Julien Abraham, originaire d’Enghien-les-Bains, plonge avec succès, le spectateur dans le quotidien d’un centre éducatif fermé (CEF). Un monde peu connu du grand public où s’exprime une jeunesse, parfois violente, agaçante, touchante, et cabossée par la vie. Face à elle, il y a les éducateurs respectés ou dépassés. Ce lundi soir, le film dont la sortie nationale est prévue ce mercredi, est projeté en avant-première au cinéma CGR, à Sarcelles, en présence de l’équipe du film.

L’une des forces de ce film coécrit par Almamy Kanouté, de Fresnes (Val-de-Marne), militant et éducateur, réside dans son casting de comédiens amateurs, franciliens, pour la plupart. Outre la performance convaincante du rappeur MHD, – mis en examen pour « homicide volontaire » et placé en détention provisoire depuis janvier — dans le rôle de Teddy, d’autres acteurs, autodidactes, crèvent l’écran. Parmi eux, Hakou Benosmane, 19 ans, de Persan. […]

Le Parisien


27/07/2019

MHD est le héros du film Mon frère, en salles le 31 juillet. Le jeune rappeur est en détention provisoire depuis janvier.

Mis en examen dans une enquête sur une agression mortelle et placé en détention provisoire depuis janvier, le rappeur parisien MHD revient pourtant sur le devant de la scène avec son premier rôle au cinéma, celui d’un jeune accusé de meurtre dans Mon frère […].

MHD, Mohamed Sylla de son vrai nom, rappeur à succès de 24 ans et inventeur auto-proclamé de l' »afro-trap », mélange de rap et de musiques africaines, est émouvant dans le rôle principal de ce drame, construit comme un aller-retour entre passé et présent…

BFM

Se gratter le postérieur pendant le ramadan : halal ? Ou pas halal ?
Deauville (14) : 180 Cergyssois profitent de la plage grâce à Cheik Sissoko

Commentaires

Accueil
Menu