Plein ecran

Logements sociaux loués sur Airbnb : des centaines d’annonces suspectes à Paris

23/07

Selon une enquête exclusive du Parisien, des centaines d’annonces suspectes ont été mises en ligne sur la plate-forme de location entre particuliers depuis deux ans. Ces annonces, qui rencontrent parfois un grand succès en ligne, renvoient aux adresses de HLM, de maisons relais ou de centres d’hébergement d’urgence

Dimanche soir, nous révélions sur notre site qu’une Parisienne avait été dénoncée pour s’être livrée à cette pratique illégale mais rentable. Mme S. louait les 95 m2 de son HLM du XVIe arrondissement pour 255 euros la nuit. Un abus qu’une occupante a fini par rapporter à son bailleur social à la suite d’un conflit pour une histoire de canapé abîmé… Toutes ces annonces ne sont pas frauduleuses. Il est possible qu’au sein d’un même immeuble, des logements sociaux jouxtent des habitations privées, et que ce soit l’une d’entre elles qui se retrouve louée ou sous-louée en toute légalité sur la plate-forme.

Mais certaines adresses ne laissent guère de place au doute. Comme cet immeuble dédié aux jeunes travailleurs, proposant studettes et studios à bas prix dans le XXe arrondissement. L’un de ses logements, en apparence tout neuf, s’arrache sur Airbnb contre 55 euros la nuit. Quelque 220 locataires y ont déjà séjourné. […]

Le Parisien

14 pays d'Europe solidaires pour se répartir les migrants : "La France fait partie des pays actifs"
Greta Thunberg à l'Assemblée : Bardella (RN) dénonce une "nouvelle forme de totalitarisme"

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu