Plein ecran

Guinée : une candidate au baccalauréat interrompt son épreuve pour accoucher et reprend l’examen comme si de rien n’était

19/07

Mardi matin, à quelques minutes de l’épreuve de physique du baccalauréat en Guinée, Fatoumata Kourouma Condé, 18 ans, ressent quelques douleurs. Mais elle décide quand même de se rendre au lycée Grand-Ducal de Mamou, à 250 km à l’est de Conakry, pour composer.

« J’ai pris mon courage à deux mains, je suis allée en salle d’examen sans rien expliquer à mon mari (un caporal-chef de la gendarmerie, ndlr), ni au délégué du ministère (de l’éducation), de peur qu’on me demande de rester à la maison ou d’aller voir mon médecin », a-t-elle expliqué à l’AFP.

Mais à 8h30, alors qu’elle est sur le point d’accoucher, l’examinateur constate qu’elle est sur le point d’accoucher. Elle est transférée au centre de santé de la ville où elle donne naissance à un petit garçon après seulement dix minutes de travail. Si bien que vers 9h10, Fatoumata était de retour en salle d’examen pour poursuivre son épreuve.

LCI 

Contre le racisme anti-Noirs au Maghreb, Abdel En Vrai répond "Afrique United"
Lugan / Algérie : « Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux »

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu