Plein ecran

République démocratique du Congo : la France nomme un « envoyé spécial » pour la lutte contre l’Ebola

18/07
[…] La France, critiquée pour son absence de réaction, a annoncé mardi 16 juillet la nomination d’un envoyé spécial, le professeur Yves Lévy, chargé « d’orienter » sa réponse face à l’épidémie d’Ebola en République démocratique du Congo (RDC). Selon le ministère des affaires étrangères, Yves Lévy est un spécialiste reconnu en immunologie, ancien PDG de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), qui « exercera cette mission à titre bénévole », il est également l’époux d’Agnès Buzyn.

« L’épidémie de maladie à virus Ebola qui sévit actuellement dans l’est de la RDC est la plus grave jamais enregistrée dans le monde, après celle de 2014 en Afrique de l’Ouest » (qui avait fait 11.000 morts), a relevé un porte-parole lors d’un point de presse, s’inquiétant que « la réponse à l’épidémie [soit] aujourd’hui entravée par plusieurs facteurs, dont la situation sécuritaire difficile ». […]

L’OMS déclare Ebola « urgence sanitaire mondiale ». En République démocratique du Congo, l’épidémie a fait près de 1.700 morts depuis l’été dernier. L’organisation mondiale de la santé a pris cette décision après la découverte d’un cas mortel à Goma. Deuxième plus grande ville du pays, située à la frontière avec le Rwanda. En juin, deux cas avaient été détectés en Ouganda voisin.

Le Monde

Passe d'armes entre députés européens au sujet des migrants
Le kebab est-il le repas le plus courant en France ? Non, c'est le jambon-beurre et le burger

Commentaires

X
Accueil
Menu