Plein ecran

Boulogne-sur-Mer (62) : agressé au couteau par un Marocain connu de la justice, Frédéric a frôlé la mort (MàJ)

24/07

La cicatrice qui lui lézarde le cou est impressionnante. Frédéric a dû subir quatorze points de suture pour combler une plaie de quinze centimètres de long. À peu de chose près, les conséquences auraient pu être bien plus graves. « On a voulu prendre ma vie ! », réalise le Boulonnais de 34 ans […].

« Puis, d’un seul coup, il est ressorti avec un couteau de cuisine. J’ai été surpris, j’ai mis ma veste devant moi mais il répétait «Moi tuer toi, moi tuer toi»  ! » Malgré les deux mètres de Frédéric, son agresseur réussi à atteindre son cou. « Il a sauté sur moi, tout a été très vite. »

 

L’intervention d’un témoin aura sûrement permis d’éviter un drame.

La Voix du Nord

 


17/07/2019

Le mis en cause est né au Maroc en 1980, il est de nationalité marocaine et en situation illégale sur le territoire français depuis six ans et demi […].

La victime a reçu un coup de poing et laisse apparaitre une plaie au cou d’une quinzaine de centimètres sur trois centimètres de profondeur. Le médecin légiste lui adressera un certificat d’incapacité totale de travail (ITT) de 10 jours […].

Pour la substitut du procureur, à quelques millimètres près, la victime aurait pu mourir. La magistrate a requis une peine de 18 mois de prison, une révocation de sursis de six mois et l’interdiction de revenir en France durant 10 ans […].

Le tribunal a in fine condamné le prévenu à huit mois de prison ferme, prononcé la révocation de son sursis de six mois et l’a interdit de détenir une arme durant cinq ans.

La Semaine dans le Boulonnais

 

Liévin (62): poignardé pour une place de stationnement
Michel Onfray se déchaîne contre Greta Thunberg, la « cyborg suédoise »

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu