Plein ecran

Alexandre Benalla affirme avoir été chef scout chez les Scouts unitaires de France, ces derniers démentent

16/07

[…]
Après des premiers mois d’activité prometteurs, Alexandre Benalla affiche son ambition de faire de Comya “un géant européen” de la sécurité et de l’intelligence économique en Afrique, visant un chiffre d’affaires de 300 à 500 millions d’euros à un horizon de dix ans. “La sécurité, c’est avant tout de l’intelligence, une capacité à se projeter, à anticiper tel ou tel scénario, à évaluer les risques. Les ‘gros bras’ ne représentent que 5 % de l’activité”, valorise Alexandre Benalla, précisant qu’il est en discussion avec un fonds d’investissement américain et un partenaire allemand pour financer le développement, essentiellement par acquisitions, de sa société.

Comya group est une SARL à associé unique marocaine qui a été fondée en novembre 2018. Pourquoi au Maroc ? Parce que j’y ai mes origines et parce que le projet étant de créer une société de sécurité africaine pour des Africains, cela n’aurait pas eu de sens de démarrer depuis l’Europe. […]

Le Nouvel Economiste

[…]

Un « sens du lead »

« J’ai eu un sens du lead assez précoce, ayant été chef scout chez les Scouts unitaires de France à 15 ans. Malgré mon jeune âge, dans les fonctions que j’ai été amené à assumer, j’ai toujours été un peu leader », affirme-t-il dans des propos relayés par Le Parisien.

Pourtant, ce n’est pas le souvenir que les scouts en ont. « Nous avons fait des recherches de notre côté », a réagi la responsable de la communication des Scouts unitaires de France (SUF) sur Twitter.

« D’après nos archives et les chefs de groupe de l’époque, Alexandre Benalla a fait un camp d’été chez les SUF à 12 ans. Donc, 3 semaines dans notre mouvement », rétablit-elle. Un peu court pour devenir chef, donc, d’autant plus qu’ils ont entre 17 et 25 ans chez les SUF.

BFM TV

Nancy : un couple de demandeurs d'asile mis en examen pour viol, actes de tortures et barbarie ainsi que pour homicide
CAN 2019 : « le malaise identitaire d’un grand nombre de Franco-Algériens demeure toujours vif »

Commentaires

X
Accueil
Menu