Plein ecran

Trump dit à des élues de « retourner » d’où elles viennent, des pays « corrompus et infestés de criminalité », avant de donner des leçons aux États-Unis

14/07

Le président Donald Trump a appelé dimanche matin des parlementaires démocrates à « retourner » d’où elles venaient, s’attirant les critiques de responsables de ce parti qui le qualifiaient de « raciste » et xénophobe.

« Tellement intéressant de voir les élues « progressistes » démocrates du Congrès […] désormais dire haut et fort et de manière perfide à la population des États-Unis, la plus grande et la plus puissante nation de la Terre, comment notre gouvernement doit être dirigé », a tweeté le président, estimant que ces élues étaient « originaires de pays dont les gouvernements sont dans une situation totalement catastrophique, les pires, plus corrompus et ineptes au monde [si même ils possèdent un gouvernement qui fonctionne] ».

« Pourquoi ne retournent-elles pas dans ces endroits totalement défaillants et infestés par la criminalité dont elles viennent pour aider à les réparer », a poursuivi le milliardaire républicain, sans donner de nom.

Il semblait faire référence à de jeunes élues du Congrès comme Alexandria Ocasio-Cortez de New York, Ilhan Omar du Minnesota ou encore Rashida Tlaib du Michigan.

Et d’ajouter : « Et ensuite elles reviennent et nous montrent comment il faut faire ».

LaPresse.ca

Les racines de la “haine des riches” en France
Isère : des féministes s'opposent au manifeste pro-burkini du Planning Familial

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu