Plein ecran

Audincourt (25) : après un week-end de violences urbaines, le maire instaure un couvre-feu (Màj)

15/07

La mairie d’Audincourt et la préfecture du Doubs instaurent, lundi 15 juillet, un couvre-feu dans la commune. Il concerne les mineurs de moins de 14 ans à partir de 22 heures. Des rondes de police sont également mises en place dans le quartier.

Dans la nuit de samedi à dimanche, la police de Montbéliard a été prise à partie dans le quartier des Champs Montants, après avoir été appelée vers 22h30 pour des feux de poubelles. Une cinquantaine de jeunes ont caillassé les forces de l’ordre.

Un officier de la BAC a été blessé par une grenade de désencerclement pendant une interpellation. Pendant l’interpellation d’un jeune de 16 ans, celui-ci a réussi à dégoupiller une grenade dans la poche d’un officier qui essayait de le maîtriser. Le projectile a explosé dans la main du policier et a touché sa cuisse. Il a été brûlé au premier degré, ce qui a entraîné un arrêt maladie de deux jours. Un autre officier de la brigade anti-criminalité a également reçu des éclats de la grenade dans le genou. Il est légèrement blessé.

 

Une halte-garderie incendiée

Le jeune a été placé en garde à vue. Un peu plus tard dans la nuit, la police a dû intervenir pour l’incendie d’une halte-garderie. La structure du toit a été fragilisée, mais les flammes n’ont pas dégradé le mobilier. Deux hommes de 22 et 21 ans ont été interpellés et placés en garde à vue.

France TV Info


14/07/2019

Les feux d’artifice du 13 juillet qui ont coloré la nuit du pays de Montbéliard ont rapidement été supplantés par les flammes et les violences urbaines qui ont éclaté dans les quartiers de l’agglomération

 

Le quartier des Champs-Montants à Audincourt a concentré l’essentiel des déploiements policiers dans la nuit du 13 au 14 juillet. Car c’est ici dans un quartier plongé dans le noir (coupure de courant ou lampadaires de rue neutralisés ?) que les scènes de violence urbaine ont été les plus fortes. Des voitures et des poubelles ont été incendiées. Des barrages ont été improvisés au milieu de la chaussée rue des Champs de l’Essart, du 8 Mai et de la Combe-Mirey. Des barrages constitués de vélos, de morceaux de bois et de tout ce qui tombait sous la main des casseurs encagoulés.

Plus grave. Alors qu’un suspect venait d’être interpellé, il est parvenu à dégoupiller une grenade anti-encerclement qui se trouvait dans la poche du treillis d’un policier de la BAC (Brigade anticriminalité). La grenade a explosé, brûlant à la cuisse et à une main le policier secouru par les pompiers.

[…] Quartier des Buis à Valentigney, des poubelles balancées au milieu de la route ont également brûlé ainsi qu’une voiture. À 1 h 15 du matin, des feux étaient encore signalés rue Oehmichen, quartier de la Petite-Hollande à Montbéliard…

 

L’Est républicain

(Merci à Christophe & Jojo)

 

Les Ulis (91): le commissariat attaqué pour la deuxième nuit de suite
Bellac (87): un jeune homme poignardé à plusieurs reprises par un homme "connu des services de police"

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu