Plein ecran

Rouen (76) : le «rencard» Internet d’un policier au commissariat vire au quiproquo et lui vaut une enquête de l’IGPN

J-7

[…] Il y a un peu plus de deux mois, un policier normand flirte avec un autre homme sur un site de rencontre. Les deux hommes conviennent d’un rendez-vous au commissariat central de la ville, le fonctionnaire imaginant un rendez-vous coquin dans les bureaux officiels, à l’étage du bâtiment. Le jour J, l’agent vient donc chercher son « rencard » à l’accueil et aperçoit un homme correspondant à la description de son flirt. Visiblement, sans douter que cela puisse être lui, le brigadier invite l’autre homme à le suivre dans une salle. Et apparaît pressé de rendre leur relation très intime.

« Il lui a fait baisser son pantalon et lui a palpé le sexe, explique auprès de France Bleu une source policière. Il a commencé à baisser son propre pantalon. C’est là que l’homme s’est dit qu’il y avait quelque chose d’anormal. » Témoin d’une rixe peu de temps auparavant, il venait en fait pour être auditionné dans le cadre d’une procédure. « Il avait pensé que baisser son pantalon faisait partie de mesures de sécurité dans le cadre du Plan Vigipirate, au début il ne s’est pas méfié », poursuit la source policière.

« J’ai compris qu’il y avait une grosse méprise de ma part, que je m’étais trompé de personne. Immédiatement, je me suis excusé, j’étais très gêné et j’ai raccompagné ce monsieur à l’accueil en m’excusant à nouveau », confesse le brigadier. […]

Paris-Normandie

La biodiversité française sous pression
Paris : une association d'aide aux migrants les rend visibles (Màj : les "140 de la Porte d'Aubervilliers" relogés)

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu