Plein ecran

Migrants : l’ONU appelle à ne pas pénaliser les navires humanitaires

12/07

L’ONU a appelé jeudi à ne pas pénaliser les navires humanitaires portant secours aux migrants en détresse en Méditerranée.

Dans une déclaration commune, le Haut-Commissaire de l’ONU pour les réfugiés, Antonio Grandi, et le directeur général de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), Antonio Vitorino, soulignent le « rôle crucial » des navires des ONG en Méditerranée.

Ils « ne devraient pas être pénalisés pour avoir sauvé des vies en mer », estiment-ils, alors que l’Italie, sous l’impulsion de son ministre de l’Intérieur d’extrême droite Matteo Salvini, a fermé ses ports à ces navires, que celui-ci considère comme des complices des passeurs.

MM. Grandi et Vitorino demandent aussi que les navires commerciaux ne soient « plus renvoyés en Libye pour débarquer les passagers qu’ils ont sauvés » et l’arrêt de la détention des migrants renvoyés en Libye.

« Toute aide et toute responsabilité à allouer aux entités libyennes concernées devraient être subordonnées à la condition que plus personne ne soit arbitrairement arrêté après avoir été secouru et que le respect des normes relatives aux droits humains soit garanti, affirment-ils, ajoutant que, dans le cas contraire, « ce soutien devrait être interrompu ».

[…]

Lorientlejour.com

 

Rappels :

L’ONU exige que les pays occidentaux rapatrient les femmes et les enfants des djihadistes

Louise Arbour (ONU) : «Le repli nationaliste des démocraties est inquiétant»

Le chef de la diplomatie hongroise accuse l’ONU et l’UE « d’organiser » un « changement de population » en Europe, avec la complicité des « médias de gauche »

Danemark : un nouveau projet de loi vise à faciliter le rapatriement de tous les réfugiés dans leur pays d’origine, l’ONU s’y oppose

Pacte de l’ONU sur les migrations : selon Merkel, une fois définitivement adopté à New York, il sera « valable pour tous les pays »

 

Bavière (All.): un demandeur d'asile saccage les voitures des employés du centre pour réfugiés à coups de bûche
« Très en colère », soutenu par Macron, François de Rugy ne démissionnera pas

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu