Plein ecran

Chambéry : un homme meurt d’une crise cardiaque au cours d’une expulsion musclée (Màj: le DAL évacué de la Mairie par la police)

J-7

Venus interpeller le conseil municipal suite au décès d’un homme, des manifestants ont été expulsés de la mairie. Une militante a été placée en garde à vue.

Il y a quelques jours, Un homme de 52 ans est mort d’un arrêt cardiaque lors de son expulsion de son logement à Chambéry ( Savoie). Venus interpeller le conseil municipal de Chambéry, à la suite de ce décès, des militants de Droit au logement (DAL) ont été mis à la porte de la mairie par la police lundi soir […]. Environ 120 personnes selon la police, entre 150 et 200 selon les manifestants, s’étaient réunies en début de soirée devant la mairie, pour protester contre l’expulsion du quinquagénaire, père de quatre enfants. La famille n’avait jamais payé pour ce logement […]. L’autopsie a révélé une « dysfonction cardiaque », mais pas « de coup ou de violence » de la part des policiers.

Vers 21h, quelques dizaines de manifestants s’étaient déplacées vers le commissariat pour protester contre l’interpellation d’une militante. La directrice départementale de la Sécurité publique, Laetitia Philippon, a indiqué que cette personne « avait mordu » un policier et se trouvait en effet en garde à vue…

20 Minutes


04/07/2019

Alors que les policiers étaient venus pour expulser une famille de leur logement, le père de famille s’est rebellé. Les policiers l’ont traîné jusqu’à leur voiture avant qu’il ne fît un malaise.

La famille, dont le dernier né n’a que quelques jours, habitait depuis près d’un an au 1er étage d’un HLM, mais ne payait pas ses loyers. Lorsque les policiers sont arrivés, Lakdar, 50 ans, a refusé de quitter le logement et s’est énervé. « Il s’est pris la tête avec les policiers, il s’est débattu alors qu’ils essayaient de le menotter, il les insultait ».

Les forces de l’ordre auraient traîné de force l’homme dans l’escalier. « Il continuait de s’énerver, puis il leur a dit qu’il ne se sentait pas bien, il a fait un premier malaise », rapporte ému un habitant de l’immeuble. Les policiers auraient ensuite traîné Lakdar jusqu’à la voiture, où il aurait fait un nouveau malaise. Au moment où ils l’ont sorti pour faire un massage cardiaque, sa tête aurait heurté le sol. Ils ont ensuite procédé au massage cardiaque puis les secours sont arrivés mais n’ont pas réussi à ranimer la victime.

Le Parisien

Vatican : selon le Pape, « Les migrants sont le symbole de tous les rejets de la société mondialisée »
Etampes (91) : elle fait ses courses en brassière de sport, une employée lui demande de se couvrir

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu