Plein ecran

David Sassoli (nouveau président du Parlement européen) : « Le Parlement sera toujours ouvert aux ONG »

03/07

Le nouveau président social-démocrate, dont le parti est dans l’opposition en Italie, acquiert un vrai poids à l’échelle européenne. Au grand dam du gouvernement populiste de son pays. […]

Prêt à réformer les accords de Dublin sur l’immigration

[…]Dans son premier discours en tant que président du Parlement européen, David Sassoli a affirmé mercredi sa volonté de parvenir à une réforme des accords de Dublin sur les demandeurs d’asile et assuré que « sous [sa] présidence, le Parlement sera toujours ouvert aux ONG ». Des propos qui n’ont pas été du goût de l’homme fort du gouvernement italien, Matteo Salvini (Ligue, extrême droite), qui semble peu apprécier le fait que le seul visage de l’Italie au sommet des institutions européennes soit l’un de ses adversaires politiques.

Dans une vidéo diffusée en direct sur Facebook, le ministre de l’intérieur a ironisé sur cette élection qui, selon lui, ne respecte ni le vote des Italiens ni celui des Européens. « Là-bas, ils continuent à se répartir les postes », a-t-il ensuite accusé. Il est vrai qu’au sein du Parlement européen, affilié à un groupe marginal de 73 eurodéputés et sans alliés à l’extérieur de celui-ci, Matteo Salvini n’a aucun moyen de peser. Le PD, en revanche, est dans l’opposition en Italie et loin derrière la Ligue dans les sondages, mais sa délégation est la deuxième du groupe social-démocrate au Parlement, qui est membre de la coalition majoritaire. Autrement dit : il pèse beaucoup moins en Italie, mais beaucoup plus en Europe.

lemonde.fr

Farouk Ben Abbes, figure de l'islam radical, condamné à 4 ans de prison ferme (MàJ : 3 ans en appel et peine aménageable)
Dax (40) : Sa compagne mange une pizza au porc , il la mord et lui arrache un morceau de doigt. Le parquet ne retient pas le motif religieux

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu