Plein ecran

Logiciel défectueux du Boeing 737 Max : les ingénieurs indiens étaient payés 9 dollars de l’heure

03/07
[…] C’est une véritable bombe que livre dans un nouvel article de l’agence Bloomberg. Le logiciel défectueux qui équipe les Boeing 737 Max a été conçu par un prestataire dont les ingénieurs indiens étaient rémunérés 9 dollars de l’heure. Un logiciel qui a provoqué deux catastrophes aériennes ces derniers mois avec le crash d’un vol de l’Ethiopian Airlines en 2019 et celui de Lion Air en 2018.

Les ingénieurs de Boeing affirment désormais que ce logiciel a été développé à un moment où Boeing licenciait des ingénieurs expérimentés et faisait pression sur ses fournisseurs pour réduire les coûts. Et aller plus vite. Conséquence : l’emblématique constructeur d’avions américain et ses sous-traitants s’est appuyé sur des travailleurs temporaires indiens. […]

Le logiciel défectueux pourrait maintenir les avions américains cloués au sol pendant encore des mois. […] Si Boeing a décidé de sous-traiter à HCL, l’entreprise indienne pointée du doigt, c’est aussi pour des raisons commerciales semble t-il. Ces dernières années, Boeing a remporté plusieurs contrats militaires et commerciaux indiens, dont un de 22 milliards de dollars en janvier 2017. […]

ZDNet

Europe : Von der Leyen, Lagarde, deux dames de fer à la tête de l'UE
Grasse (06): un migrant algérien condamné pour tentative de meurtre (MàJ)

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu