Plein ecran

La RATP s’engage à embaucher en Seine-Saint-Denis, un quart des recrutements franciliens viennent déjà du 93

02/07

La charte « Seine-Saint-Denis Egalité » a été renouvelée ce mardi entre la Régie de transports et le département. A la clé : formations et remises à niveau.

(…) Mahran fait partie des stagiaires qui bénéficient de la passerelle « emploi-entreprises », dans le cadre de la charte « Seine-Saint-Denis Egalité ». Celle-ci a été renouvelée ce mardi, pour trois années supplémentaires, entre la RATP et le département.

L’objectif est de faciliter l’embauche des habitants de ce territoire encore très défavorisé en matière d’accès à l’emploi. La première convention de ce genre a été signée dès 2006 entre la Régie et le 93.

« Un partenaire historique », se félicite d’ailleurs Nadège Grosbois, vice-présidente chargée de l’Economie, au sein de l’assemblée départementale. Et ça marche plutôt bien si l’on en juge les données que rapporte Jean Agulhon, DRH du groupe RATP. « Près d’un quart des recrutements en Ile-de-France viennent de Seine-Saint-Denis », rappelle-t-il.

Mahran, installé en France depuis assez récemment, a profité d’une remise à niveau en français, à travers la formation. « Il a beaucoup progressé dans l’expression et la prise de parole », confirment ceux qui ont suivi son début de parcours, au sein de la « passerelle emploi-entreprises ». Un dispositif qui a permis à 71 habitants du 93 d’être recrutés ces deux dernières années comme conducteur de bus.

(…) Le Parisien

Londres : un demandeur d'asile afghan demandait leur nationalité aux passants puis poignardait les Anglais
Raymond Barre aurait caché près de 7 millions d'euros en Suisse révèle le Canard Enchaîné

Commentaires

X
Accueil
Menu