Plein ecran

Marck-en-Calaisis (62) : 4 kilos d’opium chez le dealer qui héberge en permanence des migrants

25/06

Cette histoire débute le 27 mai à la suite d’un appel de Christelle Mascret. Au téléphone, cette dernière accuse son mari d’être violent avec elle et de la séquestrer, route de Waldam, à Marck. (…)

A leur arrivée, Sepehri Abbas, 42 ans, ouvre aux policiers, et indique que son épouse se trouve dans la chambre, munie d’un couteau.

« Ce ne sont que des mots, on était en dispute, j’étais trop énervée ! », explique-t-elle en pleurs. Mais comment 4 kilos d’opium se sont retrouvés dans leur domicile ? Sepehri Abbas s’explique. Il travaille dans une association et accueille environ trois à quatre migrants iraniens chez lui en permanence. « J’ai découvert ces deux sachets, il y a environ 1 mois, dans un sac laissé à l’abandon par un migrant chez moi. Je ne les ai pas ramenés à la police car j’avais trop peur des représailles si le propriétaire revenait. J’ai donc demandé à ma femme de les garder le temps de trouver une solution ».  (…)

Le prévenu est aussi empêtré dans un trafic de drogue. L’homme avoue que depuis 3 ans, il va chercher deux à trois fois par semaine du cannabis et de la cocaïne pour fournir sa femme souffrant de toxicomanie qui, suite à plusieurs opérations du dos, est sous traitement. « Je ne supporte pas de la voir passer ses journées à dormir à cause des médicaments, c’est pour son bien. »  (…)

Finalement, Sepehri Abbas est condamné à 10 mois d’emprisonnement avec possibilité d‘aménager la peine et une mise a l’épreuve de 2 ans. Sa femme, pour sa part, est condamnée à 6 mois d’emprisonnement avec sursis et une mise à l’épreuve de 2 ans ainsi qu’une obligation d’être suivie par des médecins.

Mali : un hélicoptère français de l’opération Barkhane abattu par les jihadistes
Strip tease : virée à Deauville

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu