Plein ecran

La Chine rebaptise des noms de lieux à la consonance étrangère

24/06

Résidences « Cour de César » ou « Vacances en Provence », Hôtels « Vienna » ou « Heidelberg », quartier « Manhattan »…: voici quelques exemples de noms de lieux que le régime communiste chinois veut voir disparaître. Le problème ? Leur consonance est jugée trop étrangère pour un gouvernement bien décidé à « siniser » davantage la Chine sous la houlette du président Xi Jinping.

Le Département des affaires civiles de la province du Hainan a publié ce mois-ci sur son site officiel une liste de 84 noms d’hôtels, de quartiers, de cinémas, de routes et de ponts présents dans une douzaine de villes qu’il demande de rectifier. Parmi les raisons avancées, les autorités locales insistent surtout sur la nécessité de lutter contre une tendance consistant « à vénérer ou avoir une foi aveugle envers ce qui est étranger ».

(…) Le Figaro

Aux élections, on ne vote plus pour, mais contre!
Calais. Démantèlement d'un vaste réseau de passeurs qui « stockait » des migrants et qui avait généré 3,6 millions d'euros de chiffre d'affaires

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu