Plein ecran

Calais. Démantèlement d’un vaste réseau de passeurs qui « stockait » des migrants et qui avait généré 3,6 millions d’euros de chiffre d’affaires

24/06

Dix-sept personnes ont été interpellées en Grande-Bretagne, en France et en Roumanie dans le cadre d’une enquête sur des passeurs qui opéraient notamment depuis le nord de la France pour transporter des migrants vers le Royaume-Uni.

L’affaire a débuté il y a près d’un an. À l’été 2018, les autorités ont procédé à plusieurs interceptions de chauffeurs routiers d’origine roumaine. Ceux-ci tentaient de traverser la Manche « avec des migrants dissimulés dans leur ensemble routier », selon la police. « Les migrants voyageaient cachés dans la remorque, dans la cabine du chauffeur ou sous le pare-vent du tracteur » et des convoyages, orchestrés depuis la Belgique, « se faisaient également par conteneurs ». Selon ce mode opératoire, « les migrants au nombre de plus d’une dizaine parfois, étaient “stockés” pendant plusieurs heures, voire plusieurs jours », avant une prise en charge.

Et les chiffres sont impressionnants : l’enquête « a permis de dénombrer un minimum de 259 tentatives de convoyages de migrants». 167 ont été menées à bien, 92 ont échoué. «140 migrants» ont été interceptés à la frontière, «pour un minimum de 327 migrants passés en territoire britannique ». Par ailleurs, le chiffre d’affaires de cette organisation criminelle est estimé « à près de 3,6 millions d’euros ».

(…) Le Figaro

La Chine rebaptise des noms de lieux à la consonance étrangère
Le savoir-faire des ouvriers de Guédelon au service de Notre-Dame

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu