Plein ecran

Paris 18e : face à la hausse de la délinquance dans les «secteurs populaires», les habitants se sentent abandonnés

23/06

Drogue, violence, insécurité, trafics : les secteurs populaires du XVIIIe arrondissement crient leur souffrance. La Ville demande des renforts policiers.

La Goutte-d’Or (XVIIIe), la violence, la drogue, les commerces qui ferment. Château-Rouge, ses éternels vendeurs à la sauvette, la porte de la Chapelle, sa colline du crack, maintes fois évacuée, et toujours présente. La place de la Chapelle et le quartier Pajol, qui attendent désespérément les renforts policiers promis depuis de longs mois.
Dans ce quartier populaire où se relaient sans relâche, depuis quelques semaines, les candidats aux municipales, Emmanuel Grégoire, le premier adjoint de la maire, Anne Hidalgo a martelé que « les feux de l’enfer » s’abattraient sur ceux qui y commettent des actes délictueux. Les habitants, eux, attendent. […]

«Une jeune femme avec un tout petit bébé m’a dit droit dans les yeux : Quand je sors du métro, il y a 200 m à faire, et je suis harcelée. Je ne veux pas voir grandir mon enfant dans cet environnement», retrace Colombe Brossel, adjointe à mairie de Paris chargée de la sécurité. Avant de citer cette autre habitante : « Pourquoi ma fille adolescente est obligée de mettre un gilet même en été, pour ne pas se faire insulter par les vendeurs à la sauvette ». […]

news.yahoo

Algérie : un jeune chrétien condamné pour «exercice de culte non musulman»
Nice : Dénudée et gisant dans une mare de sang, une femme agressée dans un état critique

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu