Plein ecran

Lot-et-Garonne: une nouvelle affaire de « francisation de fruits étrangers »

19/06

Après les kiwis, les fraises ? Il y a quelques semaines deux opérateurs lot-et-garonnais qui interviennent sur le MIN d’Agen étaient pris la main dans le sac, avec d’autres grossistes du grand Sud ouest, pour avoir vendu des kiwis italiens pour des kiwis français. Il y a suspicion de rebelote de « francisation de produits » comme on dit dans le jargon, toujours en Lot-et-Garonne, mais cette fois dans le secteur de la fraise.

[…]

« L’opérateur manquait de fraises, il a acheté à un intermédiaire et s’est peut-être fait avoir »

[…]

Cela porte atteinte à l’image des producteurs qui font tout dans les règles pour offrir des bons produits français aux consommateurs. » Une chose est certaine, si ce type d’affaires se reproduit encore, ces derniers vont commencer à se poser bien des questions.

La Depeche

 

Rached Ghannouchi, président du parti islamiste tunisien Ennahdha, reçu par le gouvernement et les députés
Toulouse (31): D. Diarrassouba jugé pour vol, tentative de vol, agression sexuelle et viols en série

Derniers articles

Commentaires

Accueil
Menu